Voici un exemple d’une conversation téléphonique entre un chercheur d’emploi et un employeur. Lis et/ou écoute cette mise en situation.


Jean Leduc, 20 ans, a terminé ses études secondaires il y a un an. Il n’a pas de formation professionnelle. Depuis qu’il a quitté l’école, Jean travaille 15 heures par semaine comme livreur de journaux.

Récemment, Jean a décidé de se chercher un emploi permanent dans un service de messagerie. Ce matin, il a lu dans le journal que Postes Canada cherche des facteurs à temps partiel. Le poste à combler est temporaire et on demande que les gens intéressés soient prêts à se déplacer. Jean téléphone donc au Bureau du personnel pour prendre rendez-vous.

1. Recherche des renseignements nécessaires

Jean décide qu’il faut obtenir le nom du directeur du personnel. Il pourrait communiquer directement avec le Bureau du personnel, mais il pense qu’il est préférable de parler avec la personne chargée d’embaucher le personnel.

Il commence donc par chercher le numéro de téléphone de Postes Canada dans l’annuaire téléphonique, puis il compose ce numéro et demande à la réceptionniste le nom du directeur du personnel. C’est monsieur Montplaisir.
Jean écrit donc son nom sur la fiche : Contact téléphonique avec l’employeur.

 

2. Préparation de l’appel

Ensuite, Jean prépare son appel. En lisant l’offre attentivement, il découvre que l’employeur exige que le candidat ait trois années d’expérience, de préférence dans le domaine des services de messagerie, qu’il soit prêt à accepter des heures de travail irrégulières et à se déplacer.

Afin de déterminer ses qualifications par rapport aux exigences, Jean voit ce qu’il a à offrir à un employeur et révise son curriculum vitæ. Il remplit aussi la fiche : Contact téléphonique avec l’employeur. Bien préparé, il compose le numéro.

Le téléphone sonne dans les locaux du Bureau du personnel.

Réceptionniste Bureau du personnel, bonjour. Que puis-je faire pour vous?
Jean Bonjour, ici Jean Leduc. Pourrais-je parler avec monsieur Montplaisir?
Réceptionniste Un moment s’il vous plaît.

3. Préparation de l’appel

M. Montplaisir Serge Montplaisir à l’appareil.
Jean Bonjour Monsieur Montplaisir. Je me nomme Jean Leduc. Je vous appelle au sujet du poste de facteur que vous annoncez dans le journal de ce matin. J’ai entendu parler de votre entreprise et j’aimerais avoir un emploi chez vous.
M. Montplaisir Parlez-moi un peu de vous.

4. Résumé des qualifications

Jean Je livre les journaux dans ma communauté depuis cinq ans. J’ai acquis de l’expérience dans la réception et la distribution de matériel à livrer, la tenue de registre ainsi que le paiement de comptes. Mon emploi m’a aussi permis de développer des compétences interpersonnelles.
De plus, j’ai de la facilité à m’adapter à différentes conditions de travail.
M. Montplaisir Et comment aimez-vous le travail de livreur de journaux?

5. Mini-entrevue

Jean J’aime ce genre de travail. L’exercice physique au grand air me plaît beaucoup, tout comme le fait d’avoir la chance de faire la connaissance de plein de gens.
M. Montplaisir Comme vous le savez, le travail de facteur à temps partiel demande beaucoup de concentration et d’organisation. Les heures de travail sont irrégulières; certaines journées sont plus longues que d’autres. En tant que facteur, vous aurez également à vous déplacer d’un quartier à l’autre afin de livrer le courrier. Que pensez-vous de ces perspectives?
Jean Pour ce qui est des heures de travail irrégulières, cela ne me dérange pas. Au contraire… Quand j’ai des tournois sportifs, je travaille plus tard le soir. Pour les déplacements, ça fait mon affaire; je cherche un emploi qui n’est pas trop routinier.
M. Montplaisir Eh bien, vous semblez satisfaire à nos exigences. J’attends d’autres appels pour ce poste; alors pourquoi ne me laisseriez-vous pas votre nom et votre numéro de téléphone? Je vous rappellerai plus tard dans la semaine, si nous décidons de vous interviewer.

6. Conclusion

Jean C’est parfait. Je m’appelle Jean Leduc, mon numéro de téléphone à la maison est le 555-7777. Puis-je vous apporter une copie de mon curriculum vitæ cet après-midi? Vous seriez ainsi mieux renseigné sur mes qualifications. Est-ce que 15 h vous conviendrait?
M. Montplaisir Je serai peut-être sorti, mais cela ne vous empêche pas de venir le porter.
Jean C’est ce que je vais faire. Je vous remercie de m’avoir accordé tout ce temps, Monsieur Montplaisir. J’aimerais beaucoup travailler pour Postes Canada. Au revoir et bonne journée.

Cliquer sur ce lien pour imprimer le PDF.

visite a l’employeur.swf

Cliquer sur ce lien pour imprimer le PDF.

2.13.1.swf

2.13.1b.swf

gap_crossword.swf

Si tu réussis à piquer la curiosité d’un employeur, il voudra te convoquer pour une entrevue. Le but de l’entrevue
est d’évaluer tes compétences reliées aux exigences du poste. Les questions posées lors de l’entrevue
permettent de dresser un profil et d’évaluer ton potentiel, ta capacité de t’adapter et de t’intégrer à l’entreprise.
Pour bien réussir une entrevue, tu dois dresser un portrait : de l’entreprise, du poste, de ton bilan personnel
et professionnel et de tes documents importants (CV, lettre de présentation, portfolio, etc). Ceci te permettra de bien te préparer pour l’entrevue pour montrer que tu es la bonne personne pour l’emploi.

Cliquer sur ce lien pour imprimer le PDF.